Les différents types de rhinoplastie ethnique

Êtes-vous issu d’une ethnie non caucasienne ? Dans ce cas, la rhinoplastie peut s’avérer un peu plus compliquée. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas obtenir des résultats époustouflants, mais choisissez votre chirurgien avec soin.

Rhinoplastie hispanique

La rhinoplastie hispanique est un type de rhinoplastie ethnique pratiquée sur des patients originaires d’Espagne ou d’Amérique latine. Les patients originaires de cette partie du monde ont souvent une peau plus épaisse et plus grasse, ce qui limite les possibilités d’affinement. Les narines sont souvent plus larges et peuvent être difficiles à remodeler. Les patients hispaniques présentent souvent une bosse nasale. La clé d’une rhinoplastie hispanique réussie est de rééquilibrer le nez avec les autres traits du visage. Le chirurgien s’efforce toujours de créer un nez qui conserve un aspect hispanique unique tout en améliorant son aspect esthétique.

Rhinoplastie du Moyen-Orient

Si votre patrimoine génétique provient de pays comme la Turquie, l’Iran, Israël ou le Yémen, vous avez peut-être besoin d’une rhinoplastie moyen-orientale, un type de rhinoplastie ethnique pratiquée sur les patients du Moyen-Orient. Ces patients peuvent présenter une pointe tombante ou une bosse nasale prononcée. La peau est souvent plus épaisse que chez les patients caucasiens. Le chirurgien utilise des techniques de rhinoplastie avancées pour modeler et redéfinir les nez du Moyen-Orient.

Rhinoplastie asiatique

Les patients asiatiques ont souvent un petit nez mal défini. Plutôt que d’enlever du tissu nasal, comme dans de nombreux autres types de rhinoplastie, les rhinoplasties asiatiques nécessitent souvent l’ajout de tissu. Le chirurgien utilise des implants nasaux et des greffes de cartilage pour reconstruire la structure nasale si nécessaire. Ce type de rhinoplastie ethnique peut être très complexe, assurez-vous de choisir un chirurgien compétent.

Rhinoplastie africaine

Les patients ayant des origines ethniques africaines devraient opter pour une rhinoplastie africaine. Nous voyons souvent des patients africains avec de grandes narines, une pointe bulbeuse et/ou une arête nasale plate. Le chirurgien s’efforce d’affiner la structure nasale tout en veillant à ce que le nez reste équilibré par rapport aux autres traits du visage. Les affinements de la pointe peuvent être particulièrement complexes, mais le chirurgien doit avoir une grande expérience de tous les aspects de la rhinoplastie ethnique.

Rhinoplastie persane

La rhinoplastie est très courante en Iran et chez les patients iraniens aux États-Unis. De nombreux patients persans ont une peau épaisse et un nez large. Les bosses nasales sont très fréquentes.

Qui est un candidat à la rhinoplastie ethnique ?

Comme pour la rhinoplastie traditionnelle, les patients qui ne sont pas satisfaits d’une ou de plusieurs caractéristiques de leur nez et qui estiment que leur nez nuit à leur attractivité générale sont probablement de bons candidats à la rhinoplastie ethnique. Bien que des caractéristiques nasales spécifiques telles qu’une arête plate ou une bosse dorsale puissent caractériser certaines ethnies, le résultat des procédures de remodelage du nez vise à améliorer vos caractéristiques naturelles afin qu’elles s’intègrent harmonieusement à votre beauté existante. La rhinoplastie ethnique permet également de remédier à d’autres problèmes courants :

  • Une base de nez trop large
  • Une pointe nasale tombante
  • Une columelle rétractée, c’est-à-dire la partie du nez située entre les narines.
  • Des narines larges ou disproportionnées
  • Une arête nasale large ou plate
  • Défauts structurels
  • Une asymétrie du nez ou un nez crochu.

Toute intervention de rhinoplastie nécessite une période de récupération. Cependant, grâce aux techniques de rhinoplastie fermée mini-invasive, votre rétablissement devrait être relativement rapide par rapport aux procédures de rhinoplastie ouverte. Vous ressentirez probablement une légère gêne, des ecchymoses et un gonflement après l’intervention, mais la plupart de ces symptômes disparaîtront après quelques jours ou une semaine de convalescence. Des médicaments contre la douleur vous seront prescrits pour vous aider à gérer tous les effets secondaires résiduels.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut