Dois-je faire de l’exercice après une liposuccion Vaser ?

Bien que les résultats de la liposuccion Vaser soient impressionnants, il est important de comprendre qu’il ne s’agit pas d’un outil de perte de poids. L’intervention chirurgicale n’empêchera pas non plus la reprise de poids si vous adoptez de mauvaises habitudes alimentaires et un mode de vie sédentaire à l’avenir.

Les résultats globaux de la liposuccion Vaser dépendent en grande partie de votre capacité à adopter un mode de vie sain avant et après la chirurgie esthétique. Il s’agit notamment de prendre en compte le contenu de votre assiette et la fréquence de vos exercices physiques.

Reprise de l’exercice après une liposuccion Vaser

La liposuccion Vaser est non seulement bénéfique pour votre santé générale, mais aussi pour maintenir les résultats de l’élimination des cellules graisseuses et du remodelage de la silhouette.

L’un des avantages de la liposuccion Vaser par rapport à la liposuccion traditionnelle ou à des procédures chirurgicales plus invasives est le temps de récupération minimal requis grâce à la technologie douce des ultrasons et à l’absence d’anesthésie générale.

Les patients sont encouragés à reprendre leurs activités quotidiennes normales un jour ou deux après la chirurgie esthétique. Une activité physique légère, telle que la marche, est conseillée immédiatement après la liposuccion afin d’éviter la formation de caillots sanguins et l’accumulation de liquide.

En fonction du rétablissement individuel du patient et de la présence d’effets secondaires, la plupart des patients reprendront leurs activités vigoureuses telles que les séances d’aérobic, la musculation ou la course à pied en l’espace de 2 à 3 semaines seulement.

Il est important de se rappeler que vous porterez un vêtement de compression pendant 3 semaines à temps plein et 3 semaines à temps partiel, ce qui peut limiter certains mouvements.

Allez-y doucement

Après une liposuccion Vaser, les hommes et les femmes peuvent être un peu trop enthousiastes pour se rendre à la salle de sport et s’entraîner à haute intensité afin de conserver les bénéfices de leur liposculpture. Bien que l’exercice soit encouragé après une période de repos minimale, il est important d’y aller doucement au début et d’augmenter progressivement l’intensité au fil du temps.

Il est recommandé aux personnes ayant subi une liposuccion Vaser de commencer à faire de l’exercice à une intensité inférieure d’environ 25 % à celle de leur entraînement habituel, avant d’augmenter progressivement l’intensité en fonction de leur tolérance. Cette recommandation s’applique aussi bien à l’entraînement aérobique qu’à l’entraînement en résistance.

Bien qu’il y ait très peu de risques que les patients se blessent sur les zones traitées en s’entraînant à fond dès le début, certains exercices peuvent être inconfortables. Si vous ressentez une gêne, c’est le signe que vous faites trop d’efforts avant que votre corps n’ait eu la possibilité de récupérer complètement.

Conserver les résultats de la liposuccion Vaser

La liposuccion Vaser permet aux médecins de cibler les cellules graisseuses sous-cutanées et de remodeler la silhouette. Toutefois, l’inconvénient potentiel des procédures de liposuccion est que le corps peut compenser en remplaçant le tissu adipeux retiré par de la graisse viscérale.

Une étude récente a révélé que les femmes qui n’ont pas fait d’exercice après leur liposuccion avaient une augmentation de 10 % des cellules de graisse viscérale par rapport à ce qu’elles avaient avant la chirurgie esthétique.

Les personnes qui ont fait de l’exercice trois fois par semaine après la liposuccion n’ont pas pris de graisse. Elles ont également amélioré leur sensibilité à l’insuline, réduisant ainsi les risques de syndrome métabolique et de diabète de type 2, et leur condition physique s’est nettement améliorée.

Cela montre que même si les cellules graisseuses excédentaires visées par la liposuccion Vaser sont définitivement éliminées, il est important de faire de l’exercice fréquemment afin de conserver les résultats obtenus en matière de remodelage de la silhouette et d’éviter une augmentation de la graisse viscérale.

Lorsqu’on décide de subir une intervention de chirurgie esthétique ou plastique, il est essentiel d’avoir des attentes réalistes et d’être conscient du niveau d’engagement nécessaire pour maintenir un mode de vie sain et équilibré à long terme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut